L’OBR DIT QU’IL VA BIEN

Comme à l’accoutumée, l’Office Burundaise des Recettes organise tous les 3 mois un café de presse pour la présentation de son rapport trimestriel. Ce mardi 7 octobre 2014, le Dr Domitien NDIHOKUBWAYO, Commissaire Général de l’OBR, a présenté le rapport des principales activités entreprises au cours du 3ème trimestre de cette année.

Puisque la mission première de l’OBR est de se préoccuper des recettes, le Commissaire Général a commencé par relater le montant des recettes collectées durant  cette période de Juillet à Septembre 2014. Sur un objectif fixé à 168,81milliards de FBu, ils ont récolté 166,73milliards de FBu soit un bilan négatif de 1,2%. Cette recette dépasse celle de la même période de l’année 2013 de 15,77milliards de FBu autrement dit une augmentation de 10,4%. Au cours de cette même période l’OBR a accordé des exonérations douanières équivalentes à 21,9milliards de FBu.

 

L’OBR a mis en place une commission de control pour  ses employées et appliquer la tolérance zéro aux actes de corruptions ou de fraude. C’est dans ce cadre que 144 1162 152FBu ont été recouvré dont 98 503 944FBu rapporté par l’unité d’intervention Rapide et 45 658 208FBu ramené grâce aux enquêtes menées.

Au cours de ce 3ème trimestre, l’OBR a entreprise 7 réformes et initiatives. Il y a entre autre l’envoie des agents de l’OBR à Dar Es Salam et bientôt à Mombasa dans le cadre de la création d’un territoire douanier unique. Ils prévoient aussi de moderniser la douane burundaise en installant des scanners à rayon X et un suivi électronique des cargos. L’acquisition d’un système moderne à guichets unique pour le paiement électronique en ligne est en cours de négociations avec la Banque Mondiale. Cette dernière est parmi les objectifs du projet ASYCUDA World qui est dans sa 2ème phase.

    Grâce à l’OBR, le Burundi a été choisi parmi beaucoup d’autres pays pour siéger au conseil d’administration du Forum d’Administration Fiscale d’Afrique, ATAF en sigle.

Le Dr Domitien NDIHOKUBWAYO nous a fait savoir que l’OBR ouvre des perspectives pour l’avenir. Parmi celles-là nous pouvons citer le recrutement en cours de 67 autres agents pour combler les postes vacants et la facilitation du commerce transfrontalier. Pour cette fin, on a créé de nouveaux bureaux de dédouanement et la valeur de la marchandise éligible à la déclaration simplifiée est passée de 500USD à 2000USD. L’amélioration des services offerts aux contribuables est aussi dans les priorités de l’OBR.  

 

Bien que la performance soit satisfaisante, des efforts supplémentaire  sont nécessaire afin d’atteindre les objectifs budgétaires.

Auteur :

The Um fashion