LE KISWAHILI POURRAIT ETRE UNE LANGUE OFFICIELLE

Enseigner à l’Université au Burundi depuis 1979, le swahili a été depuis l’année scolaire 2005/2006 intégré dans le programme de l’enseignement primaire. Ce 24 Octobre 2014 dans les enceintes de l'Université du Burundi dans l’amphithéâtre NTAHOKAJA Jean Baptiste a été organisé le premier congrès national sur le kiswahili.

Le maitre des cérémonies a ouvert le programme du jour par ces depuis l’année scolaire 2005/2006 intégré dans le programme de l’enseignement primaire. Ce 24 Octobre 2014 dans les enceintes de l'Université du Burundi dans l’amphithémot : « On l’a appelé un congrès mais ce n’en est pas un, vu le nombre de personne présente et l’ampleur de cette activité. Vous savez tous de quoi un congrès a l’air. » Bien qu’il y avait un petit nombre d’étudiant, quelques dignitaires avait honoré ledit congrès par leur présence physique.

L’Honorable Ramadhani KARENGA qui avait été le premier ministre de l’East African Community était parmi les participants à cette toute première occasion de parler le kiswahili en plein air. Il a témoigné de sa grande expérience de journaliste du kiswahili dans les grandes chaines de radio internationales. « Si je suis passé de la BBC à la Voix d’Allemagne jusqu’à la radio nationale du Japon, ce n’est pas grâce à l’anglais ou le français mais c’est grâce au kiswahili. »a-t-il témoigné.

Pour la promotion du kiswahili qui est une langue officielle dans la Communauté Est Africaine on envisage de multiplier ce genre de congrès où on y parle que cette langue cosmopolite. Un programme de formation des enseignants des écoles est aussi en cours d’élaboration pour augmenter leurs savoirs.

L’atelier n’était pas seulement organisé pour ceux qui parle déjà le kiswahili mais aussi ceux qui ne le savent pas encore. C’est dans cette optique qu’un petit cours d’introduction avait été préparé pour donner ces personnes ne serait-ce que quelques petites notions.

Pour les étudiants, les professeurs et la communauté swahilophone du Burundi c’est une très grande réussite : Une langue qui a été longtemps méprisé et considéré comme caractéristiques aux personnes étrangères est aujourd’hui parlé en plein air à l’Université du Burundi. Si le kiswahili est aujourd’hui accepté peut être qu’il deviendra officiel. 

Auteur :

The Um fashion