L’Association Bold Generation a clôturé la campagne de lutte contre les VBG à Kibenga

C’était le mardi 10 décembre 2019 que le Burundi a clôturé les 16 jours de campagne de lutte contre les Violences basées sur le genre. L’Association Bold Generation a rassemblé les habitants des zones Kibenga et Kanyosha sur un terrain de football autour d’un match pour y passer son message.

Cette journée a débuté par un match entre les équipes Mvune FC et FBI à 15h. Les joueurs très athlétiques semblent être habitués à ce terrain de football très accidenté. D’ailleurs ce terrain de football avait servi d’emplacement du marché de Kinindo en attendant la réhabilitation de l’actuel marché de Kinindo. Mais cela n’a pas empêché aux joueurs d’être plus rapide pour marquer des buts.

C’est l’équipe Mvune qui s’est montré plus agressif et elle a marqué le premier but à la première mi-temps. L’équipe FBI va se réveiller à la deuxième mi-temps en marquant un but d’égalisation. Les deux équipes seront départagées par des tirs au but et l’équipe FBI remportera la victoire par 5 tirs aux buts à 4.

Durant le temps du match, le public ne cessait de s’agrandir et de tout âge et de tout genre. Une bonne occasion pour l’Association Bold Generation de passer le message du jour. Kwizera Samuel, président de cette association a commencé a distribué des petits livrets qui contiennent les 30 articles de la déclaration universelle des droits de l’homme pour marquer la célébration du 71ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme le 10 décembre.

Dans son discours, Kwizera Samuel a remercié la population et les habitants des zones Kibenga et Kanyosha qui sont venus massivement se joindre aux autres pour la fin de la campagne des 16 jours d’activismes contre les violences basées sur le genre qui coïncide avec la célébration de la journée des Droits de l’Homme. ‘’  Les jeunes sont appelés à dénoncer toute personne auteur des violences basées sur le genre’’, indique Samuel Kwizera. Pour y arriver, la population de Kibenga et Kanyosha doit d’abord connaitre la loi y relative.

De son coté, Emmanuel Nkurunziza, qui représentait l’Administrateur de la Commune Muha dans ces activités, a demandé aux femmes et jeunes filles présentes de briser le silence et d’être présentes dans toutes les institutions du pays. ‘’ Nous avons vu que les femmes sont capables de beaucoup de choses’’, a-t-il poursuivi. Emmanuel Nkurunziza fait savoir que dans les années antérieures les femmes étaient constamment battues dans leurs foyers mais aujourd’hui ce n’est plus le cas. ‘’L’administration locale s’est beaucoup investie pour protéger la femme et l’homme dans les ménages’’, a-t-il informé avant d’appeler les femmes malmenées dans leurs foyers qui ont fait recours à l’administration communale à témoigner de l’aide reçue.

La journée s’est achevée dans une ambiance amicale avec la distribution des prix à l’équipe gagnante et perdante. Les femmes de cette localité ont promis elles aussi d’organiser un match de football féminin. 

Auteur :Olivier Bizimana

The Um fashion