MON INSPIRATION N VIENT QUE DE MOI-MEME, PERSONNE NE ME DONNE PLUS ENVIE DE CONTINUER QUE MOI-MEME

Agé de 23ans et du haut de son 1m87 Richie est mannequin de l’Agence Umuringa depuis octobre 2014. Créatif, souriant et très à l’aise, Richie s’est bien intégré dans le monde de la mode au Burundi. Ce jeune étudiant de nationalité congolaise qui fait ses études à l’Université Espoir d'Afrique à Bujumbura depuis trois ans a accepté de s’entretenir avec la rédaction de Umuringa Magazine.

U.M : Bonjour Richie

Richie : Bonjour

U.M : Les lecteurs de Umuringa Magazine aimeraient savoir qui est Richie ?

 Richie : Je m’appelle Richie RISASI BALEKAGE, RISASI est le nom que mon père m'a donné et BALEKAGE c’est le nom que mon oncle m'a donné. Richie c'est mon prénom, c'est grâce à ma mère que je l'ai eu et mes amis m'appellent «McCoy». Je viens d'une famille de 6 enfants dont 3 garçons et 3 filles. Je suis le fils aîné et mes parents vivent au Congo dans la nouvelle province du Tanganyika à Kabimba précisément. Mon père est un ingénieur diplômé en chimie industrielle à l'Université de Lubumbashi et ma mère est une princesse de la famille Ntambuka de l'île d'IDJWI.

 U.M : Parle-nous un peu de ton parcours scolaire, et maintenant où en es-tu?

 Richie : J'ai fini mes études secondaires en 2013, j'ai obtenu un diplôme d'État en Technique social, mais comme c'était en septembre 2013, il a fallu que j'attende la nouvelle année académique qui débute toujours en Février et je me suis inscrit dans le Département de Service Social et Développement Communautaire. Voilà que je suis dans ma dernière année (3eannée), bientôt je vais commencer le stage de fin d’études universitaires

 U.M : Tu es originaire de l'Est de la RDC, pourquoi le choix de Bujumbura pour tes études universitaires ? Y aurait-il une raison particulière ?

 Richie : Et bien...Comme vous savez ici il y'a un nouveau système dénommé BMD (Bachelor Master Doctorat), plusieurs étudiants congolais qui sont à l'Est de la RDC voir même ceux qui sont dans la capitale veulent s'intégrer dans ce nouveau système qui n'est pas encore adopté par le gouvernement congolais. J’ai choisi Bujumbura parce que le système ici est en français au départ et les études ici ne sont pas tellement chères comme ailleurs.

U.M : Richie est étudiant à Bujumbura mais aussi mannequin, parle-nous de ce qui t'a motivé à devenir mannequin ?

Richie : Au fait, depuis que je suis petit je rêvais devenir acteur et en grandissant j'appréciais de plus en plus le monde du camera et des photos. La direction de l’Agence Umuringa m'a donné une chance et je l'ai saisi avec deux mains, voilà déjà que je m'en sors assez bien.
Le mannequinat n'est pas devenu seulement mon monde mais c'est devenu ma passion et j'aimerai devenir un mannequin internationalement connu.

 U.M : Toi et l’Agence Umuringa c’est une histoire qui a débuté quand ?

 Richie : Mon histoire avec l’Agence Umuringa débute un certain 12 octobre 2014, Je me rappelle d’ailleurs c’était un dimanche que j'ai intégré l’Agence...Pour intégrer dans une agence de mannequinat il faut toujours passer par un casting. J'ai eu de la chance parce que je voyais déjà ce que je voulais être et aussi Alice-Anny AKINGABIYEqui était Directrice de l’Agence Umuringa m'a donné une chance et je l'ai saisie avec deux mains.

U.M : Etre mannequin pour toi ça a quel sens? Et Qu'est ce qui t'inspire dans ton carrière de mannequin

 Richie : Etre mannequin pour moi c'est comme une profession. Ça me donne envie de ne jamais arrêté. Si seulement je savais un jour que je serai mannequin, je préfèrerais faire mes études dans le même cadre. Mon inspiration ne vient que de moi-même, personne ne me donne plus envie de continuer que moi-même.

 U.M : Tu as déjà défilé et participé dans plusieurs événements ici, quel est l’événement qui t’a marqué?

 Richie : La soirée «The Um'Fashion» de l’Agence Umuringa, c’était mon premier événement avec l’agence, c’était vraiment magnifique. J’aimerais vraiment que ce genre d'événement se reproduise chaque mois. (Sourire)

 U.M : Depuis quelques mois tes photos couvrent l'immeuble Econet-Leo et quelques panneaux publicitaires à Bujumbura, comment te sens-tu en passant devant cet immeuble ou devant ces panneaux publicitaires ?

 Richie : C'était parmi mes rêves depuis que j'ai intégré l'Agence Umuringa, je me voyais un jour devenir mannequin professionnel et poser pour des marques. Je suis fier de moi et attaché à l'agence comme je l'ai dit, Umuringa m'a formé et m’a tout donné.

 U.M : Quelle lecture faits-tu de la mode (mannequinat) au Burundi?

 Richie : J'aimerais vraiment que les agences d'ici au Burundi prospèrent et qu'à leur tour elles contribuent dans la promotion des mannequins comme il se doit et cela nous amènera à un autre niveau de promouvoir la mode et de la valorisation des mannequins comme ça se fait dans d'autres pays.

U.M : La crise qu’a connue le pays depuis plus d’une année a touché différents secteurs, qu’en est-il de la mode?

 Richie : Ça fait plus d'une année que les intervenants dans la mode ici n'organisent aucune activité qui pourrait nous réunir ,cette situation a perturbé l’élan sur lequel la mode avait déjà occupée ces cinq dernières années et aussi nos carrières car sans les «fashion night» nous ne sommes pas rémunérés , mais je pense qu’une fois la situation stable, je crois que tout ira bien.

 U.M : Qu’est-ce que Richie aime dans la vie? Et qu’est-ce que tu fais comme sport?

 Richie : J'aime bien la musique, la lecture et faire du sport. J’aime bien passer une ou deux heures de sport par jour dans un gym. L'haltérophilie c’est mon favori mais je n’ai pas de motivation ce dernier temps mais ça reste mon favori. Je pense m'y remettre à fond très bientôt.

U.M : Quel est le mot de la fin, un appel ou une  pensée particulière que tu aimerais dire à tous ceux qui ont suivi cette interview ?

 Richie : La vie est ce qu’elle est, pourquoi la compliquer avec de sombres pensées ? La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent. Le moment présent est le chemin qui nous mène de ce que je pense que je suis, jusqu’à ce que je suis vraiment.
Alors, je suis mannequin de l'Agence Umuringa et j'aimerai bien continuer ma carrière de mannequin.

 U.M : Ça sera le mot de la fin, merci beaucoup Richie de nous avoir accordé ce temps.

 Richie : Je vous en prie, l'honneur est pour moi

 

Auteur :msm

The Um fashion