LES BURUNDAIS BRILLENT A LA SICA, ET LA PROCHAINE POURRAIT VENIR A BUJA

Après les trophées ramenés au pays par Steven Sogo, Emelance Emy et le journaliste Christian Nsavye, la chanteuse Natasha s’est aussi ajoutée à cette liste. De retour de cette dixième édition de la Star d’Intégration à la Culture Africaine, SICA en sigle, qui se tient à Cotonou au Benin chaque année depuis 2004, Natasha la française est revenu avec le plus grand prix de la compétition à la main.

Couronné pour la chanson « Uburundi bwiza » de Natasha, le Burundi a remporté le prix de la meilleure chanson moderne d’inspiration traditionnelle. La délégation burundaise était composée par Natasha elle-même, le journaliste Alain Nova Irambona de la radio Culture et présidée par Mr Bruno Simbavimbere alias Memba président de l’Amical des Musicien du Burundi et représentant de la SICA dans la région Est-africaine. Cette délégation a eu le soutien d’un mécène en la personne d’Alfredo Frojjo, ADG de l’hôtel Club du Lac Tanganyika qui est aussi rentré avec un trophée intitulé prix Privilège.

Le Burundi y était pour une sixième participation et a gagné un quatrième trophée devenant ainsi le pays le plus titré depuis le début de la SICA. « Ce qui m’a le plus marqué c’est qu’au moment de la proclamation, on n’a pas dit Natasha ni le titre de sa chanson, on a dit que c’est le Burundi qui est gagnant. » a révélé Memba dans la conférence de presse qu’ils ont tenu à leur arrivée à l’hôtel Club du Lac Tanganyika.

Natasha la Princesse a eu droit à une cortège qui est passé dans plusieurs coins de la capitale où elle présentait son trophée au public. « Je suis très contente et très fière aussi. Je sens aussi une énorme satisfaction parce que j’ai beaucoup travaillée sur ce morceau. » fut l’une des rares répliques que Natasha a fait aux professionnels des médias.

Ils n’ont pas rapporté que des trophées mes aussi une bonne nouvelle et un grand projet. Etant au Benin, Alfredo Frojjo propriétaire de l’Hôtel Club du Lac Tanganyika a proposé que la prochaine édition de la SICA puisse avoir lieu ici à Bujumbura dans les enceintes de l’Hôtel Club du Lac Tanganyika. L’idée a été bien accueillie et le projet est déjà en cours d’étude. Si tout se passe comme prévu Bujumbura sera la ville hôte dudit festival.

Auteur :

The Um fashion