LA RADIO QUI CHANTE, TRES ENGAGEE DANS SA MISSION D'ACCOMPAGNER LES ARTISTES BURUNDAIS

Lancée en Octobre 2012 par Menya Media, la RFM (Radio Fréquence Menya) s’est imposée dans les habitudes d’écoute de la population citadine de Bujumbura et ses environs. Avec sa ligne éditoriale axée sur la musique, la RFM vise la jeunesse active de la capitale et tous les amoureux de la musique.

Durant les deux années de son existence qui a été célébré le mardi 14 Octobre 2014, la RFM a su divertir, valoriser et accompagner les artistes burundais. La Radio qui chante est devenue un outil de promotion de la musique burundaise a déclaré Yvette IHORIMBERE, la représentante légale de la RFM dans un point de presse animé dans le cadre de la célébration de deux années d’existence de la RFM .Elle a dressé le bilan des réalisations de la RFM durant les deux années d’existence ;11 émissions qui passent sur les ondes de la RFM et qui s’inscrivent dans l’optique de la promotion des artistes et de leurs œuvres , un journal culturel parlant des activités culturelles programmées les week-end sans oublier l’accompagnement au quotidien des artistes burundais ,sont les quelques réalisations de cette radio.

Comme perspectives d’avenir, la RFM qui couvrait jusque-là la ville de Bujumbura et ses environs, est à la pointe du web, elle a lancé son site internet www.RFMbujumbura.com, qui est une vitrine de son programme musical et des artistes que les internautes du monde entier pourront écouter juste en un seul clic sur ce site. Dans ses ambitions encore, la RFM veux enrichir le contenu de son programme, s’approcher de plus en plus des artistes tout en s’impliquant davantage dans le perfectionnement des œuvres des artistes burundais. Dans son rôle de divertir, la radio musicale du Burundi veut être un outil que les opérateurs économiques du pays peuvent s’approprier pour la promotion de leurs produits

La RFM a choisi de marquer son deuxième anniversaire par une formation dispensée du 9 au 13 Octobre 2014, une formation dans laquelle 12 Journalistes issus des différentes radios avaient pris part. Cette Formation portait sur le journalisme de divertissement, laquelle formation s’est avérée être une première au Burundi.

Auteur :

The Um fashion