THE UM' FASHION WILL BE THE PLACE TO BE, NE RATEZ PAS !!!!

Tout le monde en parle, partout on en parle. A J-1 de la soirée The Um’ Fashion, la directrice de l’Agence Umuringa Madame Alice-Anny AKINGABIYE se dit confiante et détendu. Notre équipe de rédaction s’est rendu sur les lieux pour recueillir les avis des différents acteurs qui auront un rôle à jouer dans ce grand événement de la mode burundaise.

Dans un climat de travail mais toujours avec du glamour sans bousculade ni tension, nous avons pu s’entretenir avec les différents intervenants dont l’intégralité des dires est ici-bas.

Karire Cadette Axèle est mannequin dans l’Agence Umuringa : « Ce n’est pas la première fois que je participe dans un fashion show pour le compte de l’Agence Umuringa et je suis prête pour le refaire. Ayant déjà eu la chance d’aller au-delà de la Kanyaru, je peux oser dire les mannequins burundais ont de meilleurs performances que les rwandais. Et même si le mannequinat n’est pas très prisé ici au Burundi ce n’est qu’avec le travail et la confiance en nous même qu’on pourra aller loin. »

Alain Maurice lui aussi mannequin de l’Agence Umuringa garde son optimisme quant à ses chances de pouvoir profiter de la soirée The Um’ Fashion pour se faire connaitre et devenir un mannequin de grande renommée. Son avis est partagé par Tangiteka Cherryl Carrelle, elle aussi mannequin dans l’Agence Umuringa. « Je suis très confiante même si ce sera ma toute première fois que je défile. Je ne crains aucun blâme puisque une seule famille de l’agence Umuringa » dit-elle.

Même si œuvrant dans le domaine de la mode burundaise, l’Agence Umuringa va servir de vitrine pour des mannequins et stylistes étrangers à travers cette première édition de The Um’ Fashion.

Parmi ces invités qu’à l’Agence Umuringa figure une styliste ivoirienne Raïssa et deux mannequins rwandais Patrick Mugisha et Sebugabira Alain.

Selon Alain, c’est une bonne chose pour sa carrière de pouvoir défilé en dehors des frontières de son pays d’autant que c’est sa toute première fois. « Les agences de mannequinat se multiplient ici au Burundi autant que chez nous au Rwanda. C’est grandiose puisqu’on va faire du mannequinat une profession. »

Pour Patrick, le constant est bien défini, « Les burundais sont plus enthousiaste face à la mode que les rwandais.» Mais malgré nous devons continuer à travailler fort raison pour laquelle nous nous sommes déplacés pour venir ici à Bujumbura.

Une soirée de fashion ne peut mériter ce nom en l’absence de la photographie pour immortaliser ces moments. Hervé Cishahayo, Koriciza Clovis, Michel Lunanga et bien d’autres sont parmi la gamme de photographe qui sera présent dans la soirée.

Koriciza Clovis, Directeur de la photographie dans l’agence Umuringa bouillonne de confiance : « The Um’ Fashion va sans doute marquer le début de l’année de la modeet oublier un peu celui des élections (rires !!!!). Et la photographie constituera un autre évènement après le main event. »

Daniel, jeune photographe qui avait déjà eu à faire à l’Agence Umuringa lors du casting d’Octobre 2014 se dit prêt et impatient à remettre ça. « The Um’ Fashion fait partie des caps par lesquels je dois passer pour faire de la photographie une profession et créer ma propre maison. »ajouta-t-il.

Pharman Nigere, manager de l’entreprise de photographie Pha Photography s’attend à ce que The Um’ Fashion soit une opportunité d’acquérir de l’expérience dans le fashion photography qui est un domaine qui lui est totalement nouveau. « Très brièvement je pourrais le qualifier de portfolio. » martela-t-il.

Enfin, la Directrice de l’Agence Umuringa affirme que du côté de l’entreprise qu’elle dirige tout le travail a été fait. « On va s’assoir et attendre que l’heure arrive. Nous sommes prêts !!! » donna-t-elle comme seule et unique réplique.

The Um’ Fashion se tiendra ce Samedi 31 Janvier au Royal Palace Hôtel dès 18h30. C’est sans aucun doute The place to be !!!

Auteur :

The Um fashion