MISS BURUNDI EST DE RETOUR

Après 2ans d’absence, le concours Miss Burundi est de retour mais sous un autre costume. Ayant laissé des polémiques de tout genre derrière lui, ce nouveau cursus est tout sauf semblable au précédent. Le nouvel organisateur, la société Miss Burundi Ikirezi veut redonner au pays une fois de plus une ambassadrice culturelle.     

Organisé sous le thème de «Umurondo w’ubwiza n’ubwenge», cette première édition de Miss Burundi Ikirezi n’a rien à avoir avec tous les autres concours de ce genre qui ont déjà eu lieu. Les critères de cotation seront celles qui sont connu universellement. « Ceux qui croient qu’il y a des discriminations ethniques ou politiques se trompe au plus haut point » a dit Valery Muco, un des organisateurs du concours.

« Pour ceux qui se posent des questions sur la composition du jury, nous les rassurons qu’il sera neutre et composé de professionnel dans le domaine de la beauté. Il est encore très tôt pour dévoiler les noms mais une chose est sure ce qui s’est passé ne se reproduira pas avec nous. » a ajouté Valery Muco.   

L’édition 2015 de Miss Burundi est préparé en partenariat avec l’agence ester en ce qui est du coaching et de la préparation des filles sur le plan physique et intellectuel. Le casting se tiendra samedi le 22 Novembre 2014 à l’hôtel Royal Palace. Les filles qui seront retenues doivent être de nationalité burundaise âgé de 18 à 24ans et ayant une hauteur minimum de 1m70. La finale aura lieu le 20 décembre 2014.      

Dans cette édition on ne limitera pas le nombre de candidates pour tel ou tel province puisque cela est en quelques sortes injustes pour certains. Notre priorité première est la promotion de la culture burundaise et sa diffusion en dehors de nos frontières à travers ces beautés naturelles que nous avons. C’est dans le souci de préserver la tradition burundaise que les filles porteront le jour de la finale des tenues qui ne pourront pas choquer l’opinion publique.

Enfin, Valery Muco a révélé au Magazine Umuringa que la société Miss Burundi ikirezi aidera la miss qui sera élu dans l’accomplissement des devoirs qui lui seront obligé par son nouveau statut social. En cas de mauvais comportement ou de non-respect du code de conduite, la miss sera détrôné et tous les prix qu’elle aura reçus lui seront retirés.

Auteur :

The Um fashion