BURUNDI INTERNATIONAL FASHION NIGHT, LA DERNIERE TOUCHE AVANT L'EVENEMENT

A une journée près, l’Agence Esther est en bonne santé pour offrir au public burundais la soirée dédier à la promotion l’industrie de la mode. A ce jour de J-1, la rédaction de Umuringa Magazine s’est rendue au séance d’essayage et de shooting photo où nous avons eu le privilège de s’entretenir avec différents stylistes et mannequins qui seront dans la soirée.

Pour cette troisième édition, les stylistes et mannequins invités sont de multiples origines et cette fête de la mode sera sans doute multicolore.

Du côté du Burundi, il y aura des collections de la part de Davy Carmel avec DavyK, Fafablue de Francis et Kapris Fashion de Madame Prisca. Cette dernière se dit joyeuse de pouvoir participer dans un évènement d’une telle ampleur. Elle nous a fait une brève présentation de ses activités : « Je suis une styliste mais psychologue de formation. C’est la première fois que j’habille des mannequins dans un défilé de mode parce que d’habitude j’habille les femmes dans les fêtes de mariages ou de baptême, etc. »

Nos voisins du Rwanda seront aussi nos invités comme nous le sommes souvent chez eux. De Kigali sont venu stylistes et mannequins. Ingabire Assoumpta, styliste rwandaise, nous a fait part de ses analyses sur la mode burundais : «  Les mannequins burundaises sont meilleurs que ceux du Rwanda en ce qui est du professionnalisme. Elles y mettent beaucoup plus de volonté que les rwandaises parce que ces dernières se croient avoir atteint un niveau supérieur alors que le travail est toujours d’une grande nécessité. » Madame Assoumpta était déjà venue au Burundi pour habiller les finalistes du concours Miss Burundi en 2010.

Le Rwanda sera aussi représenté par le mannequin Gama Gasasira. Son constant du part de ses visites au Burundi est plutôt positif. En comparant la mode burundaise et rwandaise, il avoue que les burundais sont meilleur côté organisation malgré que le Rwanda a beaucoup de mannequin. « Mais c’est bien qu’il ait de tels évènements car ça nous permet d’échanger ce qu’on a de meilleur. »ajouta-t-il.

Selon les dits de Davy Carmel Ingabire, Directeur de l’Agence Esther, il y a encore du travail et encore du travail. Cet évènement est là pour promouvoir l’art de la création mais aussi pour assurer la visibilité de notre mannequin.

Pour cette soirée unique en son genre, l’invité d’honneur est Nella NGINGO, une mannequin burundaise qui réussit beaucoup en Europe. Sur une échelle de 1 à 10, elle donne à la mode burundaise une note de 5. D’après elle, le pas déjà franchi est satisfaisant mais il y a encore du chemin à faire. « Je demande aux mannequins burundais d’avoir confiance en eux mais qu’ils soient patient. » ainsi est le seul conseil qu’elle donne aux mannequins qui sont au pays.

Alors, le rendez-vous est unique et toujours le même. C’est demain à partir de 19h30 au Garage Toyota.

Auteur :

The Um fashion