REFLEXION : LA SCIENCE, BONNE FEE OU SORCIERE !

Nous vivons un monde de progrès. Une époque où tout avance avec le temps, où tout est en mouvement permanent. Cette situation est surtout due aux progrès techniques qui font que les interactions entre les hommes ou les hommes et la nature soient de plus en plus facile. Tout cela n’aurait jamais été possible sans l’intervention des découvertes scientifiques. N’oublions pas que ce n’est pas partout dans le monde que cette science a apporté le confort parce que pour certains elle n’apporte que le malheur. Devrait-il y avoir des limites ?

Très récemment les grandes puissances se sont réunies à Genève pour convaincre l’Iran de rompre son programme de se doter des armes nucléaires. L’Iran a promis d’arrêter l’enrichissement de son Uranium pour des fins militaire mais a dit vouloir continuer pour des fins totalement civiles. Ceci veut dire que ce même Uranium pourrait servir à fabriquer une bombe nucléaire tout comme elle peut servir à produire de l’énergie qu’ont besoins les gens dans la vie quotidienne.

 

En cherchant à comprendre l’univers le scientifique germano-helvético-américain Albert EINSTEIN a abouti à une formule très célèbres qui montre l’équivalence entre la masse et l’énergie : E=mc2. Cette relation a permis plus tard aux physiciens de comprendre d’où venait l’énergie que dégage le soleil. Cette même formule a servi le savant américain Robert OPPENHEIMER à fabriquer le « Little Boy Bomb », la première bombe atomique. Cette bête a balayée la ville de Hiroshima et tuée plus de dix milles personnes en moins d’une minute. Même s’il s’est battu contre la prolifération des armes nucléaire Einstein avait créé un monstre sans le savoir.

Le chimiste suédois Alfred Nobel est très connu grâce aux prix qui portent son nom, mais il est aussi l’inventeur de la dynamite. Dans son testament, Nobel avait souhaité que son invention ne soit jamais utilisée pour des fins militaires. Cela n’a pas pu empêcher que le méchant Hitler se serve de la dynamite dans les massacres de juifs dans la deuxième guerre mondiale.

 

Depuis quelques années le nombre croissant de produits chimiques a été remis en question. En cherchant à faciliter la vie et diminuer le travail des hommes, l’usage de ces produits est devenu indispensable dans la cosmétique, la coloration et même dans agro-alimentaire.

Depuis toujours les hommes cherchent l’élégance et plus particulièrement les femmes. Aujourd’hui il existe une multitude de produit de cosmétique. Ces produits chimiques peuvent être cancérogène à la longue suivant la quantité qu’assimile le corps. De nos jours, pour être plus élégants ou pour ne pas vieillir, on pratique des chirurgies esthétiques. Dans certains cas, on greffe chez les patients des organes synthétiques (mamelles par exemple). Ces derniers peuvent s’annoncer dangereux dans le cas où ils sont mal greffer, expirer ou quand l’organisme rejette leurs présences. 
Dans les énormes exploitations agricoles on utilise des pesticides pour tuer les insectes rongeurs des feuilles. L’inconvénient c’est qu’ils ne tuent pas seulement les insectes mais ils sont aussi absorbés par les plantes qui seront ensuite consommer par des gens. Ceci pourrait même être à l’origine du nombre de cancer qui continue à croître. Dans certaines régions de l’Amérique latine on a déjà signalé des maladies causées par l’utilisation d’un pesticide appelé DDT mais l’on ne peut arrêter de l’utiliser. C’est un mal nécessaire.

D’un autre côté les produits chimiques sont aussi une puissante arme qu’on utilise parfois en guerre bien que cela soit interdit par des conventions internationaux.
On a tous des téléphones. Nul ne peut le nier, il n’y a pas de moyen de communication aujourd’hui qui est plus répandues que le téléphone. Mais cette utilisation massive du téléphone peut s’avérer aussi plus ou moins dangereuses. Le fait qu’on mette constamment sur l’oreille et surtout près du cerveau un appareil qui émet et reçoit des ondes électromagnétiques n’est pas sans danger. 
Grâce à la télévision ou l’ordinateur, on arrive à voir des événements qui se déroulent à des millions de kilomètre de l’endroit où l’on est. Mais la lumière émise, tout ce rayonnement électromagnétique doit d’une façon ou d’une autre toucher nos nerfs optiques.

Il est clair que la science est une arme à double tranchant. On peut sauver une vie grâce à un fusil et aussi la détruire avec le même outil. Cela mis à part, d’autres inventions scientifiques peuvent nous aider sur un domaine et nous causer des dommages sur un autre. Bref, n’a pas eu tort François RABELAIS qui a dit : « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. »

Auteur :

The Um fashion