Un appui de plus aux entrepreneurs burundais

Une exposition-vente est animé dans la capitale, depuis le 13 au 16 Novembre 2018, au Palais des Arts et de la Culture. Des artisans venus des différentes provinces avec des produits agro-alimentaires mais également artisanaux: des sculptures, des broderies, les habits traditionnels, les sacs à main, des statues, etc.

Cette exposition est loin d’être anodine car la maison promotrice ne prend pas l’innovation à la légère. Des idées de recyclage, des ateliers de couture, des ateliers de couture,… Ces jeunes sont déjà des entrepreneurs, avec un petit capital sûrement, fraîchement sortie de la phase d’idées, leurs projets nécessitent un coup de main. La BBIN (Burundi Business Incubator) voit déjà en eux des créateurs d’emplois. Cette exposition semble être une occasion de faire la visibilité de ces projets et de leur donner un espace pour la publicité dans le but de trouver des investisseurs qui pourraient contribuer à leurs réalisations.

Jean Christophe Nsavyumukiza, un de ces entrepreneurs témoigne que depuis le premier jour de cette exposition il a pu vendre le double de ce qu’il écoulait en une semaine. « Mes bracelets sont vraiment appréciés et j’en suis ravi” ajoute-t-il.  

Cette occasion n’est pas la seule accordée aux idées innovantes, car une compétition annuelle a été initiée par le BBIN en 2011. La «Shika» est à sa 8ème édition et vise toujours à faire compétir ces entrepreneurs. Cette année la compétition se clôture le 16 Novembre, par une remise de prix (habituellement 3 000 000 de FBu au premier). Cette année la BBIN compte primer aussi les meilleurs éleveurs et coopératives.

Auteur :Agence Umuringa

The Um fashion