Le Club Culturel Intatana souffle ses 10 bougies

Créé le 11 avril 2009 et agréé le 26 septembre 2009, le Club Culturel Intatana a sillonné le monde pour montrer la beauté de la culture burundaise. De la Chine à la RDC, en passant par le Rwanda, l’Ethiopie et France, les jeunes et adultes de ce club ont pu faire découvrir au monde le folklore de la riche tradition burundaise. Dans une conférence de presse que les membres de ce club ont animée ce mercredi 30 Octobre 2019, ils ont promis de léguer la tradition burundaise aux générations suivantes.

Ça sera le 09 novembre 2019 que plus de 100 membres du Club Culturel Intatana ont choisi pour organiser une soirée culturelle grandiose riche en couleur égale à leurs 10 ans d’expérience. Ça sera à l’Hôtel Club du Lac Tanganyika à 18h. ‘’ Le Burundi est très riche en danse traditionnelle’’, fait savoir Laurenne Siboniyo, coordinatrice des activités au Club Culturel Intatana. Plus de 15 numéros seront présentés au public durant la soirée culturelle de samedi 09 novembre. ‘’ Nous allons danser les danses : umutsibo, agasimbo, umusambiri, umunyuko, amayaya, umuyebe, intore, ihunja, ugwedengwe, ingoma ect…’’, fait savoir Laurenne Siboniyo. Elle informe qu’il y aura aussi un défilé de mode culturel où l’habillement traditionnel burundais sera à l’honneur. ‘’ Il ne faut pas que nos enfants portent des marques européennes ou américains seulement’’, mentionne-t-elle.

Et Christine Ndihokubwayo, fondatrice du Club Culturel Intatana, de lui emboiter le pas en indiquant que la mission de ce club est de faire perpétuer la culture burundaise à travers les nouvelles générations burundaises. ‘’ Il faut que nos enfants ne soient pas acculturés et perdent leur identité’’, précise-t-elle. Pour cela, la doyenne du Club Intatana ambitionne de créer des clubs culturels de danses traditionnelles dans les écoles post-fondamentales du Burundi et elle demande l’appui des autorités du pays. ‘’ A cet effet des journées culturelles seront réorganisées à la fin de l’année scolaire afin de sauvegarder la culture burundaise’’, ajoute Christine Ndihokubwayo, figure de gardienne de la tradition burundaise. 

De son côté, le Président du Club Culturel Intatana, Astere Ndihokubwayo, indique que le thème de cette soirée culturelle est : ‘’ Kibondo nkunda’’ ce qui signifie ‘’ Mon enfant que j’aime’’. Selon lui, la culture burundaise devrait faire vivre les artistes burundais et le Burundi en faisant rentrer les recettes comme ailleurs dans les autres pays. En outre, Astere Ndihokubwayo se dit satisfait des réalisations du Club Culturel Intatana après ses 10 ans d’activités.  

Les membres du Club culturel Intatana ont demandé aux autorités burundaises chargées de la culture de créer un grand centre culturel bien entretenu pour les grands évènements culturels, de créer un balai national, des festivals culturels provinciaux avec des prix intéressants et une bonne organisation et pour les nominations choisir des personnes qui sont dans le domaine de la culture dans les postes clés au Ministère de la Culture et des Sports afin qu’elles puissent promouvoir sérieusement la culture burundaise et doter ce ministère des moyens financiers suffisants.  

Vous saurez que le Club Culturel Intatana est composé de 4 groupes ; celui des filles danseuses : 54 au total, celui des garçons danseurs : 24 au total, celui des compositeurs de chants avec des instruments traditionnels : 28 personnes et le groupe des élèves de 15 ans et plus qui sont encore à l’école.    

Les tickets pour la soirée culturelle du 9 novembre 2019 sont en vente à l’immeuble Central Bulding dit Kwa Kabwa, au Fitness Factory, à l’Hôtel Club du Lac Tanganyika et au numéro suivant 79 942 646 et au 75 440118.

Auteur :Olivier Bizimana

The Um fashion