L'ASSEMBLEE NATIONALE DU BURUNDI VIENT D'ELIRE LES 11 COMMISSAIRES DE LA COMMISSION VERITE RECONCILIATION

Depuis 10h de ce mercredi les députés burundais étaient convoqués à l’hémicycle de Kigobe pour l’élection des membres de la Commission Vérité et Réconciliation.33 candidats étaient en lisse et parmi ces candidats, les honorables députés devraient élire 11 commissaires qui constitueront la commission vérité et réconciliation.

 

La commission vérité et réconciliation est le fruit de l’accord pour la paix et la réconciliation signé à Arusha en Août 2000 entre différents protagonistes du conflit burundais. Cet accord préconisait la mise sur pied d’une commission vérité et réconciliation avant la fin de la période de transition, laquelle commission aurait pour mission d’enquêter et de mettre en lumière  la nature des conflits et les atrocités qui ont secoué le Burundi depuis le 1er Juillet 1962 jusqu’à la signature des accords de cessez-le-feu entre le gouvernement et le dernier mouvement rebel qui combattait le pouvoir de Bujumbura.

Après presque dix ans d’hésitation, de consultation et des débats politiques visant la mise en place de cette commission, l’assemblée nationale vient d’élire les commissaires qui siègeront dans cette commission parmi eux 4 femmes et 7 hommes. Voici les noms approuvés en début de soirée par l’assemblée nationale du Burundi :

-Liberate Nicayenzi, actuellement député de l’ethnie twa

-Clotilde Niragira, actuelle ministre de la solidarité nationale, du genre et de la personne humaine

-Monseigneur Bernard Ntahoturi,il est de l’église anglicane

-Pascasie Nkinahamira, actuellement député

-Docteur Didace Kiganahe

-Monseigneur Antoine Pierre Madaraga

-Abbé Désire Yamuremye, analyste politique

-Monseigneur Jean Louis Nahimana, il est de l’église catholique

-Clotilde Bizimana

-Cheikh Ali Shabani

-Monseigneur Onésphore Nzigo

Monseigneur Jean Louis Nahimana, un hutu a été élu président de la commission vérité et réconciliation, Monseigneur Bernard Ntahoturi, un tutsi sera le vice-président de cette commission, la secrétaire de cette commission sera Clotilde Niragira.

Un seul député du parti Uprona était présent dans l’hémicycle,le parti Uprona avait préféré boycotter les travaux d’aujourd’hui pour protester la mise en place de la CVR non consensuelle nous dit-on du côté de ce parti.

Auteur :

The Um fashion